Alfa Romeo 4C : allons nous dire adieu ?

La petite italienne nous fait rêver depuis de nombreuses années, présentée il y a tout juste 5 ans sous la forme d’un concept-car puis d’un modèle à part entière en 2013. L’Alfa Romeo 4C a fait son petit effet auprès du public mais depuis les choses ont semble-t-il bien changées…

Rappelez-vous, nous sommes en 2013, au salon de Genève, Alfa Romeo créait l’évènement en présentant l’inattendu coupé puissant et léger à la fois : la 4C. D’ailleurs, quand on à consacré notre sélection des plus belles Alfa, la 4C est arrivée première !

Si attirante et pourtant, il semble que le petit coupé italien n’ai pas séduit pas les clients ! Au point que les bruits de couloir au sein du groupe FCA semble se diriger vers l’abandon pur et simple de la 4C… Allons nous lui dire adieu ? Pas tout de suite. Les scores actuelles font passer le petit coupé et sa version cheveux aux vents pour un flop commercial…

On considère tout de même la 4C comme une voiture clairement de rêve, perso chez W&D elle nous fait clairement envie ! Si nous on en rêve, il est clairement établit que la cible en rêve tout autant. Quels sont les raisons de son échec ? Déjà, on le sait de suite ce n’est pas une citadine née, hein donc oubliez vos courses chez Carrefour, comme pour les grandes vacances, vous aurez tout autant de complication pour accrocher votre caravane. La 4C c’est clairement la voiture plaisir pour le week-end. C’est le type de bagnole où on oublie les défauts et la savoure comme il se doit ! Dans ses gros défauts celui que je pointerais en premier c’est le tarif ! Des plus élitistes ! Pour rappel, hors option l’Alfa Roméo 4C Coupé se vend à partir de 63 200€, certainement l’une des raisons de son échec ! Rappelons que l’italienne, retrouve sur sa piste des concurrentes affutées telles que les récentes BMW M2, Porsche 718 Cayman (avec sa future version S) ou la Lotus Élise ! Tiens là Lotus ! Véritable cible de la petite italienne, l’anglaise est bien plus accessible à partir de 36 900€, ce qui fait tout de même 30 000€ de moins que l’italienne. De quoi s’offrir un certain nombre de pleins d’essence et de jeu de pneus pour ceux qui désirent faire de la piste !

Pour en revenir à l’actuelle génération avant de parler de la génération II, le magazine américain Autoline assure que les mauvaises ventes de la voiture font douter les responsables d’Alfa Romeo de l’intérêt de continuer l’aventure avec l’actuelle et probablement de poursuivre l’aventure avec une nouvelle génération. Si le scénario catastrophe se confirme, la sublime 4C disparaîtra des concessions dès 2020.

De mémoire, la 4C qui joue sur les codes de Lotus et de son célèbre adage “Light is Right” avec son châssis et ses nombreuses pièces en fibre de carbone, promet avec son poids plume de 895 kg de jolies performances avec un 0 à 100 km/h en 4.5 secondes (!). Son moteur central arrière turbocompressé de 1.7l de 240 ch, 350 Nm et sa propulsion arrière (qui pourrait resservir à l’hypothétique Lancia Delta).

En tout cas, pour nous l’Afla 4C à vraiment sa place dans notre grand garage W&D !

image

Via Autoline.

Facebook Comments

À propos Guillaume Pina

%d blogueurs aiment cette page :