Breaking News
Alfa Roméo compte bien revenir dans nos cœurs avec cette nouvelle berline. C'est par elle que passe le renouveau du constructeur italien.

Alfa Romeo Giulia: La dissidente ?

Alfa_Romeo-Giulia_QV-2016.3 (1)

Il aura fallu cinq ans… Cinq longues années pour que le groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles) décide enfin de s’occuper d’Alfa Romeo et d’offrir un nouveau modèle. Cette semaine, le suspense fut intense ! Les rumeurs ont été là et le service presse a fait son maximum pour garder le secret jusqu’à la date fatidique, mais voilà, le stagiaire a de nouveau pas compris à quelle heure il fallait rendre les photos officielles !Merci les fuites ! Du coup, pour le 105eme anniversaire de l’Anonima Lombarda Fabbrica Automobili, la filiale du groupe italo-américain a quand même essayé de profiter de l’événement, pour mettre en avant sa renaissance…

La Giulia une rebelle en puissance !

Si la calandre mythique en triangle est conservée, on peut dire qu’Alfa Romeo s’est métamorphosé ! Lignes tendues, arrière court, nouvelle signalétique lumineuse… que de nouveaux standards pour pouvoir attaquer de force le trio germanique, le suédois Volvo ou encore le britannique Jaguar. La nouvelle milanaise sera construit l’an prochain à Cassino dans la région du Latium entre Rome et Naples.

Côté Esthétique

La nouvelle Alfa Romeo Giulia délaisse définitivement les codes stylistiques du début des années 2000 pour aller vers une allure plus râblée tout en étant plus ronde et avec un style “plus mondial” voir “plus passe partout”.

Depuis sa présentation, de nombreux passionnés sur les forums ont fait couler beaucoup d’encre à son sujet, en y voyant de troublantes ressemblances avec la Serie 3, la Classe C, la XE,  le Q50, l’A4, l’IS, la Mazda 6 et surtout avec la Ghibli avec laquelle elle partage sa plateforme si bien nommé “Giorgio”.

La Motorisation

Tiens ! Cette alfa est propulsée par le nouveau moteur V6 Biturbo développé avec Ferrari… Comme la Lancia Thema 8.32 !

Le moteur cube à 3.0 L de cylindrée et revendique 510 ch. Le ratio poids/puissance est annoncé sous les 3.0 kg/ch et (ce qui en fait la berline la plus légère de sa catégorie). Le moteur est couplé d’une nouvelle boite de vitesse à double embrayage avec commandes au volant. Alfa Romeo annonce avoir retravailler son fameux système DNA  avec désormais un nouveau mode Racing qui rejoint les Dynamic, Normal  et Advanced Efficient, le tout est rejoint par le système dit de “Torque Vectoring” associé avec un différentiel arrière. Selon Alfa la Giulia QV serait capable de plier l’exercice du 0 à 100 km/h en 3.9 secondes, ainsi elle mettrait K.O plusieurs de ses concurrentes qui annoncent aux alentours de 4/4.5 secondes.

Alors pour découvrir un peu plus la Giulia il faudra prendre son mal en patience tout cet été et attendre jusqu’à Francfort en septembre.

Via Alfa Romeo

 

Facebook Comments

À propos Guillaume Pina

%d blogueurs aiment cette page :