Breaking News

Alpine A110 2018, Alpine is back !

Elle est attendue depuis des années et enfin la voilà, dévoilée au grand jour du commun des mortels. Que nous réserve donc cette Alpine « New Age », son souhait de concurrencer la Cayman S sera-t-il réalisable ?

C’est donc le nouveau 4 cylindres de 1,8L qui animera l’Alpine 2018. La puissance culminera à 249 chevaux pour un couple fort de 320 Nm. La boîte de vitesse automatique 7 rapports est prévue au dépit des puristes de la manuelle. 3 modes de conduites seront disponibles : Normal – Sport – Track, un launch control sera également de la partie.

Avec cette Alpine, la marque française souhaite marcher sur les plates bandes de la Porsche Cayman S qui est largement plus puissante, 345 chevaux mais aussi plus lourde, 1460 kg. La balance affiche donc un poids de 1080 kg ! Le rapport poids/puissance est donc de 4,28 kg/cv tandis que la Porsche possède un rapport de 4,23kg/cv. Hâte de voir ce qu’elle donnera en conduite pure face à l’Allemande !

Afin de partir à la chasse aux kilos, l’Alpine possède un châssis totalement en aluminium tout comme sa carrosserie. Les ingénieurs ont également planché sur un équipement toujours plus léger et ont ainsi pu obtenir des nouveaux sièges pesant 13 kg ce qui est très faible par rapport à la concurrence.

La berlinette n’est plus si petite qu’elle ne l’était, elle mesure près de 4,18m de long pour une hauteur plus contenue de 1,25m tandis que sa largeur de 1,80m ne manquera pas de lui donner l’air de flotter sur la route.

L’Alpine se chaussera de roues 195/17 à l’avant et 225/17 à l’arrière sur les modèles standards.

Enfin, la berlinette sera capable d’atteindre les 250 km/h et le tout sans l’aide d’un quelconque spoiler qui habille traditionnellement les véhicules de cette même gamme atteignant la même vitesse de pointe. Et pour cause, l’ajout d’un tel appendice demandait de la complexité, des coûts et surtout, du poids. C’est donc le diffuseur arrière qui a été travaillé afin de maintenir l’Alpine au sol.

Cette nouvelle Alpine A110 renoue avec ces origines, moteur arrière, propulsion et une dimension fun qui devra se faire ressentir au volant. Physiquement, l’Alpine charme par ces lignes, mais la dernière étape reste le prix et c’est plus de 58 500€ qu’il faut débourser pour l’obtenir.
On espère également que la marque ira plus loin en proposant des modèles cabrio/targa et d’autres motorisations pouvant rendre l’Alpine soit plus abordable soit plus radicale.

L’Alpine sera fabriqué à Dieppe et commercialisé en fin d’année 2017.

À propos Lucas Schaffuser

Bercé au rythme des rallyes ma destinée était tracée alors en grandissant j'ai continué à faire vivre ma passion allant des 1/43 jusqu'aux réelles aujourd'hui. Alors je garde ma passion comme passion en faisant profiter le maximum de personne pour un amour automobile collectif et partager. Ma première voiture ?! Une Super 5 Baccara, ça dépote !
%d blogueurs aiment cette page :