Audi RS3 Sportback, rs3, audi, wheels and driver

Audi RS3 Sportback, poussez-vous de devant !

Audi dévoile l’évolution de sa RS3 Sportback après le restylage de l’A3 et la présentation de la RS3 berline à Paris en 2016. Accrochez-vous parce que ça pousse !

Après la première mondiale de la RS 3 Sedan au Salon de Paris 2016, la RS 3 Sportback est maintenant prêt à faire son entrée au Salon International de l’Automobile de Genève. L’Audi RS3 bénéficie du facelift qui s’amène progressivement à l’ensemble de la gamme d’Audi, entamé fin 2016 sur la gamme A3, on retrouve des traits communs avec la nouvelle TT. En plus de ce restylage, la RS3 Sportback profite du 5 cylindres 2.5 TFSI qui s’est fait une nouvelle jeunesse. Au programme : 400ch et un couple qui atteint 480Nm.

La technologie étant un cheval de guerre pour l’ensemble des constructeurs automobiles, la RS3 Sportback jouira du Virtual cockpit comme ont les dernières TTRS.

Le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes

L’Audi RS3 Sportback profite du moteur cinq cylindres le plus puissant du monde. Il fournit une puissance de 294 kW (400 ch), soit 33 ch de plus que le moteur précédent, et est 26 kilos plus léger grâce à son carter en aluminium. Son couple maximal de 480 Nm est disponible depuis 1.700 tr/min et reste constant jusqu’à 5.850 tr/min. Et c’est comme ça que la RS3 Sportback est capable d’abattre le 0 à 100 en 4,1 secondes. Si vous demandez à Audi il est possible de débrider la vitesse maximale de la voiture et de passez de 250km/h à 280km/h. Le constructeur annonce une consommation de 8,3L/100. Oui nous aussi on a bien rigolé en lisant ça !

Enfin si la version précédente de l’Audi RS3 s’affichait aux alentours de 57 000€, on peut parier sur une augmentation du prix, prix qui ne sont pour l’instant pas communiqués. N’oubliez le malus écologique qui s’élève à hauteur de 9.600€ !

via Audi.

Facebook Comments

À propos Quentin TISSIER

La photo j’aime ça. Les voitures j’aime ça. Du coup, ça me paraissait logique de combiner mes deux passions. Et puis pour bosser avec les déjantés de Wheels And Driver je ne me suis pas fait prier !
%d blogueurs aiment cette page :