Comment préparer sa journée sur circuit ? On vous dit tout !

En tant que passionné d’automobiles, vous avez forcément eu un jour envie de poser vos roues sur un circuit automobile. Que vous rouliez avec 80 chevaux ou 700, cela ne change pas la préparation que nécessite une journée sur circuit. Aujourd’hui, on vous donne l’ensemble de nos trucs et astuces pour profiter au mieux de votre journée sur circuit ! Par ici la compagnie pour débuter sur circuit !

Comment préparer sa journée sur circuit ?

Passer une journée sur piste, c’est pas mal d’anticipation pour être serein le jour J et se concentrer uniquement sur sa conduite. Bien évidemment, il vous faut une voiture à vocation sportive, je n’ai encore jamais vu un VW Touran faire du circuit ! On va donc partir du principe que je vous embarque avec moi dans la préparation et le déroulement d’une journée circuit avec la Clio.

Une journée sur circuit ne se prépare pas à la va-vite, il est important de partir avec une voiture saine. Pour cela, faites votre révision avant, contrôler l’état de vos pneus, plaquettes, huile car ils vont être fortement sollicités durant cette journée. Il est également important de prévoir un changement d’huile et de liquide de frein dans un intervalle plus court que la normal. Par exemple, sur la Clio, je fais une vidange moteur tous les 8 000 kilomètres et je change mon liquide de frein tous les 6 mois.

Pensez également à vous renseignez auprès de votre assurance, bien souvent la formule tous risques ne prend pas en compte vos sorties sur circuit. Deux options s’offrent à vous : souscrire un contrat d’assurance qui prend en charge vos sorties piste ou adhérer à la RC du circuit (le prix varie en fonction du circuit).

Les basiques pour débuter :

  • Une voiture à vocation sportive
  • Un manomètre pour contrôler la pression de vos pneus
  • Une chaise de camping pour se reposer
  • Dans le cas d’une journée entière, un casse croûte. Ne mangez pas une raclette à midi sinon vous allez être malade et allez avoir envie de dormir. Une salade accompagnée d’une compote, sera parfait. Pensez également à boire de l’eau pour rester hydraté toute la journée, car mine de rien on transpire quand on se donne à fond sur la piste !

Pour le pilote :

  • Un casque de moto ou ouvert comme en rallye, ça dépend votre budget. Le casque est obligatoire.
  • Des chaussures confortables pour laisser travailler votre cheville,
  • Idem pour les vêtements prenez des affaires où vous êtes à l’aise,
  • Pour ceux qui ont les mains qui transpirent, une paire de gants sera votre meilleur allié. Pas besoin de prendre des gants à 200€, des gants de vélo ou de moto suffisent amplement pour débuter sur circuit !

Pour les petits budgets, vous pouvez finir vos pneus route sur piste. Pour ceux qui ont peur de la pluie, vos pneus route suffiront pour vous régaler, dans le cas où ils ne sont pas slicks non plus. Vous n’êtes pas seul sur piste, soyez-en conscient.
J’ai fait ma première journée sur circuit sous la flotte avec mes Michelin PSS. Leur tenue de route est impressionnante sur un sol mouillé inondé.

Les essentiels d’une journée circuit idéale :

Par essentiel, j’appellerai l’ensemble des outils/éléments qui vous faciliteront la tâche le jour J. Faisons la liste ensemble :

  • Un jeu de jantes, je ne vous conseille pas de prendre des jantes neuves ou fraîchement repeintes pour faire de la piste. Elles vont prendre de la poussière de frein, des vibreurs plus ou moins correctement suivant votre style de pilotage..
    223€ la jante d’origine neuve comme j’ai sur la Clio (x4) = 892€
  • Des pneus semi-slicks dédiés à la piste. Certes, ça prend un peu de place mais vous avez des pneus dédiés à la piste. Très utile pour avoir de meilleures performances et au moins vous pourrez rentrer en toute sécurité avec vos pneus de route en bon état. N’oubliez pas que nous avons un partenariat avec la marque Zestino, qui vous offre 10% de remise (hors solde), pour en profiter écrivez-nous un message sur facebook. Vous pouvez commencer avec un train de semis slick pour votre train avant dans le cas d’une traction, car l’arrière sera moins sollicité.
    4 semi slicks en 215/45/17, frais de port inclus : 550€
    Comptez une quinzaine d’euros par pneu pour un montage/équilibrage : 60€
  • Pour démonter ses pneus, il faut une clé en croix ou une clé adaptée. Pensez à prendre votre écrou antivol si vous en êtes doté. Si vos roues sont trop serrées, pensez à trouver un tube long de 50 centimètres pour faire bras de levier. Le manche du cric peut faire l’affaire !
    Clé en croix : 10€
  • Un cric, eh oui sans cet outil vous ne pourrez pas soulever la voiture pour changer les roues. Vous avez le choix entre un cric basique ou un cric “professionnel”, qui vous facilitera grandement la tâche. Sur la Clio, en me prenant sur le point d’ancrage arrière, je peux lever tout un côté en même temps.
    Cric basique 2 tonnes : 80€
  • Une clé dynamométrique avec un jeu de douilles adaptées à votre écrous. La clé dynamo vous permettra de visser à la juste force chacun de vos écrous de pneus. Une clé dynamo, est faite pour serrer, pas desserrer sinon vous aller sérieusement l’abîmer.
    Clé dynamo : 105€
    Jeu de douilles : 30€
  • Enfin, un compresseur avec son manomètre pour contrôler la pression de vos pneus tout au long de la journée. Généralement, les circuits en mettent à disposition mais c’est toujours plus pratique d’avoir son matériel à portée de main.
    Compresseur : 140€
  • Les liquides : huile moteur, liquide de refroidissement.
  • Louer un box du circuit à la journée, un vrai plus pour ceux qui peuvent se le permettre. Voiture à l’ombre, affaires en sécurité, électricité et lavabo à portée de main, bref la tranquillité.
    Location : 60€ (variable suivant les circuits)

TOTAL des essentiels : pas loin de 1 900€
Certes c’est énorme mais là vous êtes parés pour un bon bout de temps. En respectant votre matériel (entretien régulier) vous ne devriez pas subir de mauvaises surprises.

Les améliorations possibles pour une journée circuit parfaite :

  • Un jeu de jantes légères : OZ Ultrallegera (8,01 kg) ou des TEAM DYNAMICS PRO RACE 1.2 (8,2 kg). Gain de poids important car mes jantes Cup d’origine font 10,1 kg. Suivant le modèle choisi, on gagne près de 2 kilos par jante.
    OZ Ultrallegera (x4) : 1 020€
    Pro Race 1.2 (x4) : 880€
  • Des pneus slicks pour une accroche ultime. Attention, à ne pas vriller votre châssis, les slicks ayant une adhérence beaucoup plus élevée, ils sollicitent plus fortement les trains roulant et la caisse. Par conséquence, l’usure de la voiture sera plus rapide (triangle ou autre).
  • Une clé à choc sur batterie pour ne plus s’ennuyer à défaire ses roues avec la clé à croix,
    Clé à choc portative avec batterie et chargeur : 180€
  • Un cric professionnel pour lever la voiture en toute tranquillité,
    Cric pro : 150€
  • Jerrican d’essence : en tant que particulier vous pouvez transporter 240L d’essence dans des bidons de 60L maximum. Plus d’infos ici.

Mes conseils pour profiter en toute sérénité de sa journée circuit :

Arrivez bien à l’heure le matin pour ne pas être stressé, inscrivez-vous, récupérez les clés de votre box et allez vider votre voiture en même temps que vous buvez votre café. Suivant le temps qu’il vous reste, vous pouvez commencer à changer vos roues. Si vous êtes tête en l’air comme moi, assurez-vous d’avoir suffisamment de temps pour faire les quatre pneus comme ça vous serez serein et prêt en allant au briefing.

Prenez le temps de faire chauffer votre voiture et vous aussi par la même occasion ! Vous êtes sur circuit pour vous amuser, faire tomber les chronos mais n’oubliez pas qu’il faut que votre mécanique soit chaude pour souder.

Penser à contrôler la pression de vos pneus avant votre premier départ, puis en revenant de votre première session une fois qu’ils sont chaud. Contrôler également le serrage à la clé dynamométrique, on n’est jamais trop prudent !

Si c’est une sortie circuit organisée, n’hésitez pas à demander à des personnes plus expérimentées de venir sur votre siège passager pour vous prodiguer des conseils lors des vos premiers tours de roue. Vous avez aussi la possibilité de payer un coaching pour connaître les bases et apprendre en toute sécurité ! C’est ce que j’ai fais lors de ma première journée sur circuit. Entre le premier tour et le dernier tour de la journée, grâce au coach, j’ai perdu 15 secondes au tour sous une pluie battante !

Pour les motards, le matériel de base reste plus ou moins le même, on pourra ajouter les couvertures chauffantes électriques pour les pneus ainsi que des béquilles de stands avants et arrières.

Facebook Comments

À propos Quentin TISSIER

La photo j’aime ça. Les voitures j’aime ça. Du coup, ça me paraissait logique de combiner mes deux passions. Et puis pour bosser avec les déjantés de Wheels And Driver je ne me suis pas fait prier !
%d blogueurs aiment cette page :