Breaking News
mégane 4 rs, mégane, renault, wheels and driver, 2018

Renault Mégane 4 RS, Alpine A110 Sport : les nouveautés 2018 !

Chez Wheels&Driver, on vous adore. En soit rien de nouveau, mais le fait qu’on discute régulièrement ensemble, que ce soit sur Snapchat (@wheelsanddriver), sur Facebook en message privé ou lors des balades qu’on organise, nous permet de mieux vous connaître. Et de ces relations sont nés des amitiés mais également des scoops. Plusieurs fois, on a pu avoir une photo d’un prototype croisé dans la rue ou des infos plutôt confidentielles sur des nouveautés. Récemment on a eu le droit à des nouvelles de la Mégane 4 RS mais également des futures versions de l’Alpine A110 2017. Oui, vous avez bien lu, les deux véhicules phares de Renault.

Alpine, des version Sport en vues !

Selon une source proche du projet Alpine A110 qui nous a renseigné, la Berlinette s’est très bien vendu (Renault ne s’attendait pas à autant d’engouement !) et est très attendu sur le marché français, bien évidemment de nombreuse améliorations sont en vues. A savoir, une version plus sportive est prévue, nombreux d’entre vous ont été déçus des 252 chevaux que sort le 1.8L, mais ne vous inquiétez pas car ce moteur pourra sortir nettement plus de chevaux dans un futur proche. Voyez le côté positif, les possibilités d’amélioration sont nombreuses ! Toujours selon notre contact, l’ensemble des organes vitaux déjà en place dans l’Alpine sont sur-dimensionnés pour la puissance actuelle, ce qui insinue qu’ils pourront servir un usage nettement plus intensif. N’oublions pas le côté marketing d’une auto, il faut pouvoir se laisser une marge de manoeuvre pour sortir de nouveaux modèles jusqu’au restylage puis on recommence le cycle. Pour continuer dans l’économie d’échelle, certains auront remarqué les commodos de Clio 4 ou Captur, c’est normal, l’architecture électrique du véhicule est identique à celle de la Clio 4 pour une question de fiabilité et d’économie.

Infos techniques : le refroidissement des gaz comprimés par le turbo se fait via un échangeur air/eau, et l’eau en question est refroidie en façade par deux radiateurs. L’échangeur air/eau lui est placé sur le moteur. Pour plus de renseignements sur ce système je vous laisse cliquer ici et . 😉

Pour rappel, la boîte automatiques est une DCT 7, chez Alpine on ne prononce pas l’appellation EDC et on met l’accent sur les multi-disques à bain d’huile présent dans celle-ci, mais rien de nouveau techniquement, cette boîte est sans doute une 7DCT300 que Getrag fourni à Renault, paradoxalement la même boîte auto que sur la Mégane 4 GT. Cette boîte automatique à 7 rapports est conçu par Getrag pour résister à un couple max de 320 nm, exactement celui de l’Alpine. Le souci étant la résistance au couple de la boîte actuelle, la version plus “racing” se verra agrémenté d’une autre boîte. Notre contact pense qu’une version 300-310cv serait déjà pas mal, de plus, en version “racing”, l’Alpine va sans doute s’alléger en supprimant le coffre, la climatisation, les insonorisants et plus si affinités. Donc si on passe en dessous de la tonne pour une Alpine double embrayage de 310 chevaux, on vous laisse laisse imaginer le 0 à 100.. CarPorn quand tu nous tiens…
On tiendra à rajouter qu’il est fort possible que la boîte ne tienne pas une reprogrammation moteur car elle sera déjà à son potentiel maximum.

Mégane 4 RS

Vu qu’on est gentils, on vous donne de nouvelles informations sur la Mégane 4 RS. Au programme, une carrosserie 5 portes comme la Mégane 4 GT, côté motorisation elle embarquera le 1.8L TCe, donc le même moteur que l’Alpine qui sortira nettement plus que 252 chevaux et on retrouvera la même boîte de vitesse DCT 7 rapports à embrayage humide. De plus, ils travaillent encore sur le système 4Control, le problème étant que ce système est très lourd, ils planchent encore dessus pour gagner du poids.
Pour la Mégane 4 RS, il semblerait que la boîte manuelle soit également au rendez-vous, si vous vous souvenez, des vidéos de Mégane tournaient sur YouTube avec des bruits de passages de rapports aussi bien en auto qu’en manuelle.

Pour résumer, l’Alpine va jouer sur la légèreté et le plaisir de conduire tandis que la Mégane 4 RS sur la puissance et son efficacité.

Merci James Bond pour toutes tes informations.

Facebook Comments

À propos Quentin TISSIER

La photo j’aime ça. Les voitures j’aime ça. Du coup, ça me paraissait logique de combiner mes deux passions. Et puis pour bosser avec les déjantés de Wheels And Driver je ne me suis pas fait prier !

2 comments

  1. Sur la megane RS vous dîtes : “côté motorisation elle embarquera le 1.8L TCe, donc le même moteur que l’Alpine qui sortira nettement plus que 252 chevaux et on retrouvera la même boîte de vitesse DCT 7 rapports à embrayage humide.”

    Comment peut-elle avoir la même boîte alors que cette boite est déjà bloqué au couple de la version 252 ch soit 320 Nm (spécification sur la doc constructeur 300Nm).

    Je n’imagine pas que la version 310 ch est le même couple. Il y aura forcément plus de couple environ 360-400Nm. Il faudrait une boite qui résiste à 400 Nm, la 7DCT500 par exemple ? mais pour quel surpoids ?

    View Comment
    • C’est une très bonne remarque à laquelle nous n’avons aucune réponse.
      Il est possible que la DCT soit renforcé pour supporter plus de couple, quant au surpoids la encore je ne peux me prononcer… Mais dès qu’on en sait plus on mettra à jour l’article 😉

      View Comment
%d blogueurs aiment cette page :