Peugeot 303: l’inconnue de Sochaux !

On est de retour ! Pour ce nouvel article sur nos chères anciennes, j’ai décidé de vous parler avec le peu d’info que j’ai sur cette mystérieuse Peugeot: la 303 ! Inconnue vous dites ?

A la sortie de la seconde guerre mondiale, on peut pas dire que la France était à la fête, nombres d’usines sont détruites et peu de sociétés sont prêtes à redémarrer.

Pourtant, la marque Sochalienne qui avait refuser de collaborer avec l’envahisseur et qui a vu son usine de Sochaux être détruite va se relancer et produire un de ses best-seller. J’ai nommé: la 203. Aujourd’hui, ce n’est pas la 203 qui va nous intéresser mais une autre voiture: la Peugeot 303. Totalement inconnue, puisqu’elle ne saura jamais produite !

Mono gamme, l’offre du lion n’est pas la vaste et riche gamme que nous connaissons aujourd’hui. Seule la 203 fit office de citadine, compacte et routière… Pour se sortir de cette déprime marketing, Peugeot va lancer deux projets au début des années 1950; le premier projet est clairement un projet de ce que l’on appelle, actuellement, une compacte et le second une routière.

Si le deuxième projet va donner naissance en 1955 à la Peugeot 403 et le succès qu’on lui connaît. Le tout premier projet de petite compacte à coffre va tout bonnement connaître quelques maquettes (trois au total). Peugeot va finalement miser sur la grande 403 et abandonne le projet de la 303. Si le projet n’a finalement jamais connu la chance d’être produite, la lionne, n’est pas restée sans descendance et comble de l’ironie si la série 400 à disparu de nos contrées avec l’arrêt de la 407, la 303 a donné une lignée de compacte à coffre qui est récemment revenue au goût du jour avec la nouvelle 308 Sedan.

Via Car Design Archives (Facebook).

Facebook Comments

À propos Guillaume Pina

%d blogueurs aiment cette page :