Peugeot 5008 : Bye-bye monospace ! Hello SUV !

Après la mutation du nouveau 3008 de crossover à SUV, Lucas vous en a parlé au mois de juin dernier, Peugeot révèle aujourd’hui, le grand frère du 3008 aka le 5008, qui évolue tel un Pokémon, passant de monospace à SUV, découverte !

Il est vrai que le premier 5008, ne nous a pas spécialement fait rêver, gros transporteur de troupes, il a réussi à mettre K.O le mastodonte de la famille comtoise : le 807, bon pas compliqué il accusait déjà pas mal d’années au compteur et comme le C8 de Citroën, il ne faisait plus vraiment rêver (même si nous on sait que rien ne vaut un 806, love, love). Le nouveau 5008, PC 2016, garde sa spécificité de transporter jusqu’à 7 passagers, mais avec harmonie et élégance dixit Peugeot.

Commençons par les dessous, comme pour le 3008, on retrouve la plateforme Efficent Modular Platform 2 (ou EMP2 pour les intimes), 7 places à son bord et l’I-Cockpit 2 que l’on retrouve déjà sur le 3008. Le lion annonce aussi des moteurs sobre et puissant, on y reviendra plus en détails. Apparu en 2009, l’actuelle 5008, quitte le segment des monospaces du segment C pour devenir un SUV du segment C car je cite Peugeot :

“Le SUV valorise son conducteur et concrétise son aspiration d’évasion et d’expériences nouvelles.”

Les valeurs du 5008 II sont : modernité, statutaire, technologique, émotions et plaisir, beau programme en gros.

image

NOUVEAU VISAGE, NOUVELLE AMBITION

Le 5008, est un enjeu important pour le constructeur, s’il n’est plus un monospace, jugé trop au goût des européens, le nouveau né doit s’imposé aussi bien en Europe qu’en Asie. Puisque pour ceux qui n’ont pas décroché de Pokémon Go, on vous rappelle que la mode est au SUV un peu partout dans le monde. Il assoit la position de Peugeot dans son souhait de monter en gamme et d’approcher les premiums. Le 5008 est le cinquième maillons, du programme SUV de Peugeot, puisqu’après le nouveau 2008, 3008 chinois (notre ancien 3008), 3008 II pour l’Europe, le 4008 (le 3008 II européen en somme, mais pour les chinois), le 5008 débarque ! Il viendra donc affronté Tiguan, Q5 et autres consorts de la catégorie.

image

Le 5008 doit aussi s’imposer comme le premier de son segment puisqu’encore peu présent sur le segment C, les SUV commence à se développer, lancé en simultané avec le nouveau Renault Koleos, ca promet une belle bataille franco-française !

INTÉRIEUR : PRATIQUE ET ÉPOUSTOUFLANT !

Grosse critique sur le précédent, le tableau de bord immense qui coupait tout espace entre le conducteur et son passager a disparu. Bonne nouvelle, Peugeot renouvelle sa console centrale mais cette fois-ci c’est avec le nouveau I-Cockpit 2 que l’on retrouve sur le 3008, qui officie et promet un voyage en Delorean ! Volant compact, au centre l’écran tactile 8″, une nouvelle dalle numérique placé en face du conducteur avec affichage tête haute le tout en 12,3″ (!) et enfin (Hallelujah !!) un toit panoramique OUVRANT ! Sur la console, on retrouve 7 touches  “piano”, qui gère la radio, la climatisation (mais on s’en fout y a un toit OUVRANT !), la navigation (mais on s’en fout y a un toit OUVRANT !), les paramètres de la voitures, le téléphone, l’interface applications mobiles et le warning (mais on s’en fout y a un toit OUVRANT !). On pourra aussi recharger son smartphone par induction ! La HiFi a été confié au manufacturier stéphanois Focal.

La présentation des différents écrans est personnalisable tout comme la voiture et son ambiance à bord. L’écran centrale est annoncé comme plus réactif. Comme Renault et son Multi-sens, Peugeot offre aussi deux modes de conduites et une option d’ambiance “zen” :

– I-Cokcpit Amplify : une ambiance lumineuse plus intense avec écran coloré, paramètres sonores modifiés, massages multipoints (parmi 5 programmes) et diffuseur de parfum,
– Boost : comportement plus sportif,
– Relax : comportement plus typé confort.

Profitant d’un empattement immense de 2, 84 mètre (+16,5cm par rapport au 3008 II et +11cm par rapport au 5008 I). Profitant aux passagers, en plus des deux sièges avants, on retrouve une deuxième rangée de 3 sièges indépendants, escamotables et réglables avec  chacun la même largeur, longueur et inclinaison. Au rang 3, 2 sièges escamotables ou extractibles, ne pesant que 11 kg chacun ! Ah oui, j’allais oublier, la troisième rangée est dispo soit en option, soit de série suivant la finition.

Les sièges des rangs 2 et 3 sont escamotables offrant un plancher plat permettant de placer un objet de 3,20 m de long. Enfin quand on paie 30 000€, on pas trop envie de défoncer le cuir des sièges ! (#RIPsiègesavant). Peugeot annonce 38L de rangement éparpillés au sein de son habitacle, le coffre en version 5 places affiche un volume de 780 dm3. La bestiole a été mit au régime est à perdu 95 kg par rapport au précédent 5008.

image

EXTÉRIEUR : IMMENSE !

L’Amérique, l’Amérique, je la veux et j’irais en 5008 ! (Pardon à Joe Dassin). De prime à bord, j’ai l’impression qu’il pourrait rendre jaloux un Cadillac Escalade vu son profil ! Long de près de 4,70m, le 5008 va être drôle à garer ! Bon on va pas s’arrêter longtemps sur la face avant reprenant le regard et la calandre du 3008, il n’a que le bas de caisse spécifique avec ses chromes en virgule. On retrouve le capot plat, l’immense vitrage latéral assit sur des passages de roues amples et enveloppants les roues, qui s’habilleront en 16, 17, 18 ou 19 pouces. L’arrière… L’arrière, en voyant vos commentaires vous n’avez pas l’air d’accrocher…

Chacun ses goûts, la merde à le sien comme dit ma grand mère (dixit Geoffrey)

Pourquoi ? Trop raide, sûrement, intégration des feux bizarre… Il n’empêche que pour véhiculer l’image d’un SUV robuste c’est réussi au point où il semble avoir des similitudes avec l’Evoque ! Folie des bi-tons on retrouve la teinte black Diamond qui recouvre le toit de ce gros SUV ceinturé d’une fine lame de chrome autour du vitrage. Peugeot nous explique que les feux sont intégrés à un bandeau noir laqué qui rallonge visuellement la lunette arrière. Pour pouvoir charger facilement vos équipements de loisirs, courses et Croquette votre adorable Labrador, et cas de force extrême vos enfants, (mais alors là vous êtes des parents horribles ou thugs, au choix), Peugeot annonce un seuil de chargement bas.

FINITION : SELON VOS GOÛTS (et votre portefeuille)!

Derrière ce titre bizarre, ce cache 6 offres : Access, Active, Allure et GT. En plus de l’offre GT Line.

Sous le capot, on retrouve 4 essences et 6 diesels !

En essence, vous pourrez opter pour:

– 1,2l Puretech 130 BVM6 + version écologique à faible emissions
– 1,2l Puretech 130 BVA6
– 1,6l THP 165 EAT6

Et en diesel :

– 1,6l BlueHDI 100 BVM5
– 1,6l BlueHDI 120 BVM6 ou EAT6
– 2,0l BlueHDI 150 BVM6
– 2,0l BlueHDI 180 EAT6

Toutes les motorisations sont couplées à un système Start&Stop.

Pour conclure, le 5008, est d’ores et déjà, garanti 100% France, fabriqué à Rennes, avec des moteurs fabriqués dans les Hauts de France, il arrivera en concession au printemps 2017, on pourra le découvrir dans moins d’un mois au salon parisien Porte de Versailles.

image

Via Peugeot.

Facebook Comments

À propos Guillaume Pina

%d blogueurs aiment cette page :