718 Cayman & 718 Cayman S

Porsche Cayman 718 ou l’héritage perdu…

Bye bye le flat 6, il aura fallu lui couper 2 pattes pour pouvoir respecter les normes antipollution. Puisque le 5 cylindres est roi chez Audi, le nombre de solutions pour Porsche n’étaient pas infinies… 

Ça n’est peut-être qu’un au revoir qui sait ! Le 4 cylindres est là et c’est un fait, mais un jour le flat 6 pourrait revenir sur le devant de la scène selon comment les recherches, les technologies et les normes évoluent… Allez, on fait son deuil et on accueille le 4 cylindres, même si avec lui ça ne sera plus pareil.

Le flat 4 saura tout de même régaler, il offre 300 chevaux et 380 Nm de couple pour 2.0L de cylindrée en version basique contre 350 chevaux et 420 Nm pour 2,5L de cylindrée en version S. Les puissances – couples développées sont supérieures à celles proposées par le 6 cylindres à plat, gagnant 25 chevaux – 90 Nm pour le premier bloc et 35 chevaux – 50 Nm pour le bloc S.

Tournons nous maintenant du côté des performances : Le 2,0L promet un 0-100km/h en 4,7 secondes, atteignant 275km/h en vitesse de pointe tandis que la version S grignote 0,5 seconde sur l’accélération et point à 285km/h pour les versions équipées de la boite PDK et du Pack Sport Chrono.

Pour les consommations, celles annoncées restent raisonnables :
-Cayman 718, cycle urbain 9,0L, extra-urbain 6,0L et 7,4L en combiné. CO2 : 168 g/km.
-Cayman S 718, cycle urbain 10,7L, extra-urbain 6,5L et 8,1L en combiné. CO2 : 184 g/km.

Niveau style, c’est une Boxter à toit avec quelques petites améliorations au niveau des feux avant/arrière, du bouclier avant et de la bande noire reliant les 2 feux arrières ayant “Porsche” d’inscrit dessus.

L’équipement interne reçoit un écran tactile 7 pouces de série et une panoplie d’options, youhou…

Disponible dès à présent à la commande, les livraisons ne s’effectueront fin septembre. Le 4 cylindres à plat 1 un prix, comptez au moins 53 960 € pour le Cayman 300 chevaux et 66 710 € pour la version S.

Via Porsche

 

Facebook Comments

À propos Lucas Schaffuser

Bercé au rythme des rallyes ma destinée était tracée alors en grandissant j'ai continué à faire vivre ma passion allant des 1/43 jusqu'aux réelles aujourd'hui. Alors je garde ma passion comme passion en faisant profiter le maximum de personne pour un amour automobile collectif et partager. Ma première voiture ?! Une Super 5 Baccara, ça dépote !
%d blogueurs aiment cette page :