Simca-Talbot-Matra Rancho : SUV avant l’heure !

Ah la Rancho ! Cette hybride de l’automobile a été développé par la société Matra en collaboration avec Simca. Présenté lors du salon de Genève en 1977, il sera produit quelques mois plus tard, connaissant moultes versions. On peut aussi dire que la Rancho est un précurseur sur plusieurs points et surtout un beau puzzle…

Pour parler du Rancho, on peut cité l’homme instigateur du projet: Philippe Guidon (ancien ingénieur automobile et dirigeant de Matra Automobile): “C’est la recette du pain perdu appliquée à l’automobile”. Nous voilà fixé, je vais donc parler d’une sorte de pâtisserie, une mixture qui va permettre de posé les bases de futurs segments qui sont aujourd’hui tendances: les SUV et les Crossovers… Ainsi que les ludospaces !

Matra Philippe GUEDON-05bztt
Philippe Guedon

Dans les années 70, la tendance est clairement aux voitures populaires et au extravagance automobile, ainsi de nombreuses marques ou carrossiers n’hésitent pas à bousculer les codes pour proposé des voitures différentes. Durant cette période Jeep ou encore Rover connaissent un engouement pour un type de carrosserie: les 4×4.
Matra s’intéresse à ce segment, il va ainsi réfléchir durant la décennie à un véhicule capable de mixé un véhicule familiale et un véhicule de loisir, ce projet aura pour nom: P12. Évidemment, dès 1976, l’Ovni sera repéré et le projet P12 sera connu au près du grand public. Cela n’arrêtera pas Matra puisque pour le package, Matra et Simca qui vont travailler ensemble décide de ne pas utilisé une transmission intégral mais de resté en deux roues motrices. Matra travaillera sur une transmission intégrale mais elle ne connaîtra jamais la production. Le véritable problème n’est même pas l’adaptation du châssis pour la transmission, non, le véritable souci est un problème financier ! Matra et Simca développe la voiture avec seulement 10 millions de francs.

Pour concevoir un Rancho ce n’est pas compliqué, voici les ingrédients qu’il vous faudra: un châssis de Simca 110 VF2 (version fourgon avec qui il partagera bon nombres d’éléments), direction, freins et suspensions de la 1100 ainsi que le mobilier intérieur repris de la 110, les phares avant de 1100, mélangez le tout, ajoutez le moteur de Simca 1308 Gt, l’embrayage et la boite de 1307/1308. Durant la cuisson, renforcé l’architecture du véhicule, réajusté la garde au sol. Pour le glaçage, on prendra une carrosserie en résine polyester et en fibre de verre (spécialitée de Matra). Vous n’avez plus qu’à déguster !

13A montage cellule ar

Dès son lancement, la Rancho connaît un bel accueil au près du public, de plus, une longue liste permet de concevoir un Rancho selon ses besoins, quelques années avant l’arrivée de la version Grand Raid, les plus baroudeurs pouvaient déjà l’utilisé pour ce rendre dans les différents déserts ou terrain abruptes du monde. Côté production, la Rancho dépassa les chiffres ! Matra et Simca souhaitaient en écouler 25000, finalement, ce sont quelques 57000 exemplaires qui prendront la route. Produit à Romorantin, Matra le produit en alternance avec le coupé Murena 3 rancho pour 2 Murena par heure. Il était vendu dans le réseau Simca.

En 1979, un changement de taille attends le Rancho, il devient le Talbot Rancho. Suite au rachat de Simca-Chrysler en 1979 par le groupe PSA (un peu forcé par l’Etat français il faut l’avouer), pas de changement pour la forme du véhicule, Simca disparaît et laisse la place au nom Talbot.

En 1985, le Rancho est mis en retraite, après 7 ans de carrière, il aura plu par son côté baroudeur, sa bonne tenue de route et par son utilité façon couteau suisse ! Je terminerais en comparant le Rancho à une sorte de Duster des années 70/80: une conception économique et la réutilisation de nombreuses pièces déjà existante qui ont été fiabilisée depuis longtemps.

Si cet article vous a plus n’hésitez pas à le partager, à liker et en parler autour de vous ! Vous pouvez aussi retrouver mes précédents articles ci-dessous, pour ceux qui me lisent depuis quelques mois j’ai fait le choix de ne pas continuer la série “Saga” puisque que depuis la refonte du site ( le succès de cette rubrique dédié au ancienne vous plaît), avec l’équipe on a prit la décision de séparé les actus modernes à ceux des anciennes.

Citroën C6

Lancia Hyena

Renault 16 (l’histoire)(l’essai)

Aston Martin DB5

BMW 2002

MG B

 

Source :
http://www.matra-rancho.com
http://www.matra-passion.com

Facebook Comments

À propos Guillaume Pina

4 comments

  1. Sujet intéressant. Ce serait bien de citer les sources : club Matra Passion et livre “La Rancho de mon père” aux éditions E-T-A-I.

    View Comment
%d blogueurs aiment cette page :