Toplist spécial Jaguar: 80 ans pour le félin

Vous avez du remarquer, la semaine dernière on a été invité à célébrer les 80 ans de la marque au félin Jaguar ! On reviendra sur l’histoire mouvementé de cette marque fondé par William Lyons en 1935, né sous le nom du Swallow Sidecar Company en 1922. Vous aurez deviné pourquoi SS est devenu Jaguar en 1935… Mais tout de suite place à l’exaltation du savoir faire et de l’excellence britannique !

10. Jaguar XJ 220 (1992-1993)

On ouvre le bal avec en dixième positions, la supercar encore désirée: la XJ 220. L’idée germe après la victoire de la marque aux 24h du Mans 1988. La “supercar” visée par le projet est la mythique Ferrari F40, reine du segment à l’époque. L’anglaise sera fabriqué à 281 exemplaires entre 1992 et 1993.

9. XJ coupé (1968-1980)

Dérivé de la berline, le coupé s’étend sur quelques générations avant de disparaitre du catalogue. Elle revivra sous les traits de la XK, qui elle aussi a décidée de prendre sa retraite cet année.

8. XE (2015-…)

Dernière arrivée au sein de la gamme du britannique, la XE est en sorte une réduction de XF, ligne agressive et chic tout anglais, elle va manger de l’allemande !

7. XK 150 (1957-1961)

Evolution de la XK120, la version 150 gagne en puissance et en élégance ! Face à la D-Type, la XK tend vers l’élégance et le cursing de vraies navires de plaisance face à cette déluré sportive de D-Type.

6. XF/Sportbrake (2007-…)

Première pierre à l’édifice du renouveau de l’anglais, après son ère Ford, la XF a permis au félin une bouffée d’air et un renouveau. Pour les papa au chic absolu avec de la marmaille, Jaguar dégainera en 2011 la version déménageuse dont le look soigné et sportif nous donnerais presque envie d’avoir des enfants.

5. XK (1996-2015)

Long capot, arrière court et look bestial, on a presque l’impression d’être face au proportion de la Type-E, mais non, la XK sera l’immense vaisseau coupé de la XJ. Elle aura aussi un rôle dans un James Bond “Meurs un autre jour” sorti en 2002. Cette année marque aussi la fin de la production du XK qui laisse sa place à … rien, il paraît que la mode est au SUV et non plus au grand coupé, résultat plus de grand coupé chez Jaguar.

4. XKJ (1976-1995)

On aurait vraiment voulu la mettre dans le top 3, mais elle avait de sérieuse concurrente ! Mais pour nous, elle mérite la première place dans notre coeur, juste parce que Barbie en avait une ! Eh ouais ! Prends ça Mini !

3. XJ (1968-…)

Apparu en 1968, la XJ est l’une des dernières oeuvres du grand monsieur Lyons qui avant de s’éteindre imaginera les bases des XJ jusqu’en 2010, date à laquelle Iam Callum fera table rase du passé. La XJ sera pendant longtemps une berline de luxe base et large gavée au 6 cylindres. Pourquoi ne pas succombé à son look bad boy mais au coeur tendre ?

2. E-Type (1961-1975)

On hésité entre la première et la deuxième place, puis on a vu celle que l’on placerait en première place, la Type E est l’une des Jaguar les plus désirée et les plus désirable qui soit. On doit ses lignes à Malcolm Sayer. Trêve de bavardage, admirons sont design splendide (et bavons par la même occasion !).

1. F-Type (2012-…)

Apparu en 2012, la F-type perpétue la lignée des roadsters et rallume le flambeau éteint depuis la disparition de la E-Type, la F-Type reprends la ligne du concept CX-16 présenté en 2011 lors de l’édition allemande du salon automobile de Francfort. Lors de notre débat pour savoir quel était notre Jaguar favorite, on a pensé aux différentes déclinaisons de la “bête”: coupé, cabriolet, RS, S, Jaguar Special ou encore AWD que l’embarras du choix… Puis Noël arrive bientôt !

BONUS

SS100 Jaguar

Parce que bon, c’est quand même elle qui a été la première à porté le nom du félin.

 

Joyeux anniversaire Jaguar !

Retrouvez les précédents TopList:

Alfa Romeo

Audi

Facebook Comments

À propos Guillaume Pina

%d blogueurs aiment cette page :