Maserati Quattroporte: Le jeu des sept différences !

Pourquoi ce titre ? Parce que, qu’on se le dise, c’est le célèbre jeu des sept différences pour reconnaître les changements apportés sur la nouvelle Quattroporte !

Sur nos routes depuis 2013, la grande Maserati Quattroporte, sixième du nom, bénéficie d’un petit lifting pas véritablement nécessaire tellement ces lignes ont bien vieilli et reste dans le coup ! Pour Maserati, c’est surtout l’occasion de faire une grosse mise à jour de son modèle étendard qui depuis 3 ans s’est écoulé à plus de 24 000 exemplaires dans le monde, un joli succès ! Il faut dire que la nouvelle Quattroporte était attendue et qu’elle a posé les bases du renouveau du constructeur de Modène.

Avec cette nouvelle version, la politique de renouveau se poursuit ! L’extérieur, ne subit pas de gros changements, mais on peut quand même noter, une nouvelle calandre qui reçoit désormais des baguettes verticales chromées qui donnent plus d’agressivité au modèle, ce qui la rend esthétiquement plus proche des Ghibli et du nouveau SUV Levante. Le pare-choc, évolue lui aussi, il est possible de choisir entre deux versions, plus élégante et une plus sportive. Quant aux phares avant ils sont tout bonnement inchangés ! On remarquera de nouveaux rétroviseurs latéraux. À l’arrière seul, le pare-choc, évolue discrètement.

Pour l’intérieur, vous ne serez pas déçu, puisque le mobilier n’évolue guère plus ! Les principaux changements se portent sur le système multimédia. Ce dernier évolue totalement, dorénavant il est intégré au dessin du mobilier, affinant l’ensemble, il gagne au passage un nouvel écran tactile HD de 8,4″. Le tunnel central, accueille un nouveau bouton rotatif placé derrière le levier de vitesse pour régler les différentes fonctions présentes sur la voiture. Comme toujours, la marque renouvelle les selleries, proposant de nouveaux inserts afin de créer un intérieur à votre goût avec différentes atmosphère toujours plus haut de gamme. Évidemment, question option de personnalisation vous aurez le choix du plus classique au plus excentrique, un peu comme si vous étiez Paris Hilton (belle référence de goût…).

Pour revenir sur l’esthétique extérieur, Maserati, propose désormais deux finitions collant à deux identités différentes à la Quattroporte : la première nommée, GranLusso, c’est le Grand Luxe ! Cette ligne adopte une face avant plus classique, l’arrière reçoit tout de même quatre sorties d’échappements rondes et l’intérieur se fait plus huppé également.
En revanche, si vous voulez plus d’agressivité, vous choisirez plutôt la ligne sobrement appellée “GranSport”, au passage, elle reçoit un pare-chocs plus typé sport et agressif avec des ouvertures latérales plus larges, des jantes de 21 pouces et de sorties d’échappements trapézoïdales !

Sous son capot, la Quattroporte reçoit toujours des V6 et V8 cylindres essence et un V6 Diesel.  Le Diesel constitue l’entrée de gamme avec une cylindrée de 3l développant 275 ch et 600 Nm ! En essence, le V6 3l de 350 ch, ne sera pas disponible sur le marché français, du coup… Il vous reste le V8 3,8l biturbo provenant de chez Ferrari et ses 530 ch et 710 Nm ! De belles performances avec un 0 à 100 expédié en 4,7 s et 310 km/h de pointe ! Toutes les motorisations sont couplées à la boîte automatique à 8 rapports d’origine ZF.

Les tarifs n’ont pas encore été communiqués !

image

Via Maserati.

À propos Guillaume Pina

%d blogueurs aiment cette page :