BMW M2, l’attendue !

Du dynamisme ! c’est le mot d’ordre de BMW lors de la présentation de cette M2 et pour arriver à de telles attentes BMW a armé sa Série 2 d’un 6 cylindres en ligne fort de 370 chevaux, un châssis M sport le tout couplé au système de propulsion, ça promet.

Avec son nouveau design pour la gamme des M, la M2 se voit, s’admire, même une M235i passerait pour une sainte nitouche à coté. Il faut dire que cette nouvelle calandre participe grandement à cet aspect brut de caractère, agressif, la M2 attaque le bitume. Le bouclier plonge bas tandis que les prises d’air caractéristique de BMW laissent apparaître une bouche béante entre le bas du parechoc avant et le logement de la plaque d’immatriculation. La bête a besoin de respirer ! Deux grosses “moustaches” viennent s’ajouter au museau alliant angles et surfaces arrondies. Élargie grâce au pack aérodynamique M, le reste de la carrosserie se veut plus doux, plus raffiné, faisant apparaître des hanches rebondies nous laissant rêveurs sur le reste de la voiture. À l’arrière peu d’exubérance également, mise à par la double double sortie d’échappements, son popotin reste lisse d’une façon générale avec deux éléments aérodynamiques formant une bouche et intégrant deux réflecteurs.

Mais outre l’aspect extérieur, la M2 c’est un 6 cylindre en ligne de 3,0L Turbo, développant une puissance de 370 chevaux pour un couple maximal de 465 Nm porté jusqu’à 500 Nm via l’Overboost. Proposée en boite manuelle de série, l’allemande est également disponible avec la boite à double embrayage M DKG permet d’abattre le o-100 km/h en 4,3 secondes, soit 0,2 seconde de moins qu’avec la traditionnelle boite manuelle. Une fois lancée sur circuit ou autobahn, la M2 atteindra 250 km/h ou 270 km/h avec le pack Driver M, limité électriquement. Chaussée sur des jantes aluminium 19 pouces doubles branches bi-ton, les pneus seront de 245/35 ZR19 à l’avant contre 265/35 ZR19 à l’arrière, propulsion oblige !

Les autres éléments technologiques ne sont autres que des essieux av/ar en aluminium léger empruntés à la M3/M4, la direction M Servotronic ainsi que des freins M performance.

Le différentiel M actif à régulation électronique permet d’offrir une motricité ainsi qu’un comportement optimal.

Quant à l’intérieur, il reste semblable à celui d’une M235i, à savoir, les sièges sports, le volant trois branches, les badges M et l’utilisation d’inserts en fibre de carbone et noir laqué. Cependant, les sièges de la M2 sont surpiqués de bleu offrant une atmosphère de confort, de douceur plutôt que de sportivité, dommage ! On est dans une M2 alors on veut du sport !  

Les commandes sont ouvertes, proposée à 61 750€ sans option, la M2 ne fait pas dans la démesure, malgré tout vous pourrez toujours l’acquérir sous peu grâce au prochain Need For Speed qui la proposera dans son classique jeu de course !

Le plus dur chez Wheels And Driver sera de choisir qui montera dedans en premier lors de son essai !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Via BMW

 

 

À propos Chef

Bercé au rythme des rallyes ma destinée était tracée alors en grandissant j'ai continué à faire vivre ma passion allant des 1/43 jusqu'aux réelles aujourd'hui. Alors je garde ma passion comme passion en faisant profiter le maximum de personne pour un amour automobile collectif et partager. Ma première voiture ?! Une Super 5 Baccara, ça dépote !
%d blogueurs aiment cette page :