La voiture du dimanche: Aston Martin DB5

image

Ce weekend, retour en Angleterre ! Après la sublime MG B, faisont un petit retour chez nos ami britannique pour parcourir comme chaque dimanche, l’histoire d’un modèle mythique.

Apparue en 1963, l’Aston Martin DB5 est une évolution de la DB4 serie V. La GT ou Grand Tourer construite par l’anglais a été conçu par les italiens de Touring Superleggera. La série DB honore le nom de l’homme à la tête de la petite marque depuis 1947, David Brown.

Produite seulement pendant deux ans, entre 1963 et 1965, la coupé fut produite à 1023 unités. Aston Martin proposa deux carrosseries: coupé ou cabriolet ainsi que l’unique prototype de la shooting brake réalisé par le carrossier italien.

image

Sous l’immense capot du coupé britannique on retrouve le 3,9l essence avec ses 6 cylindres en ligne 12S, dont les 286 ch sont envoyés aux roues arrière.

Aston Martin DB5 Vantage: beaucoup plus puissante que la DB5 “normal” avec ses 320 ch. seul 65 Vantage seront construites.

image

DB5 Volante

Beaucoup plus rare que la coupé, la Volante ne compte que 123 modèles dont 12 Vantage. Tout les coupés ont été construit chez Touring.

DB5

 

DB5 convertible

DB5 shooting-brake

La DB5 de James Bond

En 1964, elle devient la star au même titre que Sir Sean Connery du film James Bond. La version Bond arbore un gris Argenté. Deux modèles ont été construit pour les besoins du film dont une qui n’arbore aucun gadgets. Initialement, Ian Fleming avait placé, dans son roman, une DB Mark III mais la marque a préféré mettre en avant son dernier modèle. Le modèle utilisé pour le film est le prototype original de la DB5.

Retrouvez les précédents article:

MG B

BMW 2002

 

À propos Guillaume Pina

%d blogueurs aiment cette page :