Volkswagen Up! : un très bon cru !

Apparue en 2012, la mini citadine Up! de la puissante marque allemande, se refait une beauté : au programme une cure technologique et un faciès botoxé pour un effet 3D.

Version essayée: VW UP! MY2016 BEATS AUDIO ÉDITION – TSI 90 à partir de 14 120 €

Wheels & Driver est parti en Italie, au bord du lac de Côme découvrir non pas une belle italienne pleine de charme mais la nouvelle génération de Volkswagen Up! N’en déplaise aux italiennes, l’allemande nous a fait de l’oeil avec ses courbes germaniques.

Style : refonte discrète mais global !

Généralement chez Volkswagen, on a l’habitude des petites retouches discrètes et des changements… Sans changements. Des modifications généralement peu visible mais qui sur la Up! ne casserons pas trois pattes à un canard, non, nous sommes face à des modifications, qui ont le mérite de faire évoluer la petite puce de Wolfsburg tout en douceur :

Pour la faire simple, la face avant ne conserve que la forme des phares rectangulaires, qui au passage reçoivent un nouveau dessin interne, avec une nouvelle signature LED de jour. Le capot est redessiné, tout comme le bouclier avant. Oubliez l’ancien sourire coquin de la Up! la nouvelle affiche un sourire bien plus marqué dans les coins et en relief. Nouvelle grille d’aération, protection plastique noir en effet 3D, nouvelle lame de spoiler et nouveau dessin des feux anti-brouillard. Le profil n’évolue guère, si ce n’est qu’il reçoit, en option, la possibilité d’habiller selon votre goût les bas de caisse d’autocollants décoratif ou encore les coques de rétroviseur personnalisable. Les répétiteurs de clignotants migrent des ailes avant au rétroviseur. L’arrière subit le coup de l’évolution de l’espèce ! La vitre qui fait office de malle de hayon reçoit une teinte encore plus sombre et les feux connaissent une révolution !! Bye-bye les feux tout moche de la face I et bonjour les superbes phares LED au design soigné puisque l’on pourrait croire que la malle arrière inclus les feux dans son dessin ! De nuit, le dessin des feux LED font pensé à une sorte de dessin japonais. Du fun du fun et du fun pour cette chirurgie de mi carrière ! Personnellement, je suis sous le charme de cette petite allemande, elle a gommée tous les défauts de jeunesse et modernisée sa ligne en devenant plus fun dans le design et dans le choix des teintes de carrosserie; la pointe de folie qu’il manquait chez Volkswagen ! Ça fait terriblement plaisir !

Moins personnalisable qu’une Fiat 500, la Up! permet quand même de se faire plaisir. On retrouve 12 teintes de carrosserie, trois teinte de toit, autant en coque de rétroviseur, divers autocollants de bas de caisse et différents modèles de jantes sont possible, alu, alliage, plastique, chromée ou colorée à vous de choisir !

Style : happy, serious and technologies !

Oui j’ai décidé d’écrire cet article avec la pointe de folie qu’apporte avec elle la nouvelle Up!, comme le chantait un petit groupe de frenchie : les Daft Punk, la Technologie est là et la Up! passe à l’heure de la mobilité connectée ! Si, Volkswagen a équipé tous ses modèles du système média, la mini citadine à le droit à son propre système d’infotainment ! On a eu le droit de l’utiliser en avant première ! Pas besoin d’un écran tactile ou d’un immense pavé numérique, la petit allemande a besoin d’un simple écran 5″, non tactile, d’un iPhone (enfin la version bêta) et voilà ! Il suffira de se rendre sur votre store pour télécharger l’application Up et depuis votre téléphone en temps réel vous aurez la consommation, la température de l’eau, le GPS, etc… La voiture est pratiquement totalement lisible sur votre smartphone, quid du petit écran ? Il permet d’accèder plus rapidement aux différents menus disponible depuis votre cher mobile !

Grosse critique lors de la sortie de la première Up, le petit poussoir de vitre conducteur n’est enfin plus seul ! Volkswagen a enfin créé un raccourcis pour le conducteur pour qu’il puisse ouvrir ou fermer la vitre du côté passager !
La voiture présente bien, l’ensemble est bien pensé, les assemblages sont traditionnels à l’image que l’on se fait d’une Volkswagen : solide et rigoureux ! Cependant, je ne sais pas, ce qui est arrivé chez Volkswagen… Habitué à croisé de nombreux modèles de la firme arborant leur plus jolie teinte noir à l’intérieur, la Up a décidé de cassé les codes de la maison, avec mon adage et ma bénédiction : merci mais non merci au noir corbillard et déprimant. Ma version de lancement en édition limitée, Beats Audio, bénéficie d’un revêtement de surface blanc et gris perle, le bas de la consoles centrale s’habille de beige, les contres porte de beige et les siège propre à ma version, d’un revêtement graphique en 3D, mixant Alcantara et tissus. Un intérieur coloré, jeune et fun, mais qu’est-ce qui vous arrive chez Volkswagen ? D’ailleurs ils sont très confortable ces sièges avant (!) le passager avant profitera d’un grand espace au jambes ! A l’arrière aussi, la banquette est confortable et il y a assez de place au jambes pour tous ! Mise à part pour les grands gabarit, qui auront un peu plus de mal. L’accès aux places arrières est facile puisque la mini citadine est une 5 portes ! Le coffre est modulable en profondeur avec deux hauteurs possibles.

Conduite : citadine aimant la vie à la campagne !

Si principalement les acheteurs de la Up! vivent et parcours pour la plus part des trajets urbains, la belle sait aussi offrir des escapades hors de son terrain de jeu ! N’hésitant pas à quitter sa vie citadine pour partir à la recherche d’un bol d’air pur ! La Up! se montre à la hauteur de la tâche étant tout à fait apte à parcourir des trajets sur autoroutes. Les compteurs sont lisibles et bien placé dans le champ de vision, le volant n’est toutefois que réglable en hauteur, ce dernier est un peu immense, oui le volant de la Up est un peu grand (ce n’est qu’un détail), mais la direction fluide et précise, rassure le conducteur. Rassurant aussi, les phares automatiques quelques soit la finition choisi sur la Up ! Plus besoin de joué du commodo ou de la roulette lorsque l’on rentre dans un tunnel et inversement. En plus, des phares les capteurs de pluie sont intégrés de série.

Le champ de vision périphérique de la voiture est excellent quel que soit l’angle que l’on regarde. Simple à conduire en ville, elle l’est tout autant à garer ! Elle bénéficie d’ailleurs d’aide au stationnement, pas vraiment utile au vue de la taille !

OKIMG_1352

Ce qui m’a le plus surpris au volant de la petite Up! c’est son silence de fonctionnement ! Les passages de rapport sont fluides, les bruits liés à l’accélération inexistant et on ne se rend même pas compte à quel moment il faut changer de rapport, tellement, notre allemande et son TSI de 90 ch se fait discret ! Heureusement, un indicateur de changement de rapport nous prévient… Juste au cas où !

On fini notre expérience sur la route en vous parlant du confort d’amortissement, ferme et souple à la fois, l’allemande absorbe les petits défauts de la route rendant le voyage encore plus agréable. Le freinage est dans la moyenne, attention, à ne pas se laisser surprendre, en freinant trop fort vous êtes bon pour une petite glisse sur la chaussée mais rassurez-vous, l’allemande est équipée du système Brake Assist City, qui vous assiste à partir de 5km/h et jusqu’à 15 km/h. Le voiture freine pour vous si elle ne détecte pas de freinage volontaire lorsqu’une collision approche !

BILAN : trouvons lui des défauts…

Humm, difficile mission, je le reconnais. Alors qu’il y a quatre ans en arrière, j’aurais balancé la Up! au fond du lac de Côme, tellement cette voiture me déprimait, autant cette nouvelle version, m’a carrément plut ! Elle ose casser les codes froids et tristes de la puissante firme allemande, autant, elle conserve tout ce qui en fait une Volkswagen, un capital sympathie (surtout dans sa version bleu adriatique), une construction rigoureuse et reconnu associé à un appétit d’oiseau dans sa nouvelle version TSI 90. A défaut d’être une voiture de passionné, la Up! a le mérite de remplir sa mission : vous conduire où bon vous semble avec joie et bonne humeur dans ses plus beaux habits de couleurs !

OKIMG_1387-2

On a aimé :

Le look
Personnalisation
Espace intérieur
L’appétit d’oiseau du TSI 90
Sièges réglables en hauteur (conducteur + passager AV)

On n’a pas aimé:
La carrosserie un peu trop exposée au choc, surtout pour une citadine.
Vitre arrière juste entre baillable
Pas de boite DSG mais robotisée

Merci à Volkswagen France pour la journée d’essai, leur sympathie et la découverte de cette nouvelle version de la Up!.

À propos Guillaume Pina

%d blogueurs aiment cette page :